[Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par 26Mai1993 le Lun 19 Avr - 23:17

marshall23 a écrit:
26Mai1993 a écrit:Poca, malgré tout le respect que j'ai pour ces petit clubs qui essaient de survivre par rapport au "Gros Quatre" français (Lyon, OM, Paris, Bdx, c'est devenu la mode de les nommer ainsi), tu ne trouves pas que ça fait "tâche" pour le foot français? Si Auxerre se qualifie pour la C1, ça veut dire forcément que soit Lyon soit Bdx sera sur la touche... Tout ça, sans compter Montpellier qui peut viser une place qualificative pour la C1... Après sur une année peut être, mais je doute fort que Montpellier et Auxerre se qualifient pour les 8è... Déjà que nous, l'OM on y arrive pas avec les moyens qu'on a. C'est le rang de la France au classement Uefa qui en dépend...


L'idée qui ressort d'un message comme ça (je le comprends fort bien et je cherche pas à t'attaquer personnellement), c'est que la LDC devrait être une ligue fermée entre gros. Et alors adieu l'égalité des chances et l'ouverture vers les petits pays du foot.
Pour progresser il faut se confronter aux autres et aux plus gros qui ont d'autres moyens.
Je suis d'accord, Auxerre ou Montpellier l'année prochaine en LDC ça serait peut-être trop dur pour eux. Mais ça reste du foot, sur 1 match, Kazan est bien venu s'imposer au Camp Nou !

On cite toujours le rang et le coefficient UEFA pour "enlever" ces noms qui font pas rêver mais je préfère voir 2 équipes motivées plutôt que 4 qui s'en foutent.

Tu n'as pas tort. Mais je banderais plus à voir un Barça-Arsenal qu'un Barça-Auxerre ou un Manchester-Montpellier...

_________________





avatar
26Mai1993
Légende du Football
Légende du Football

Masculin
Nombre de messages : 6077
Age : 31
Localisation : Au coeur du Stade Vélodrome !!
Equipe préférée : O.M
Joueur préféré : Magic Cris Waddle, Maradona, JPP, Didier Drogba, Basile Boli, Ravanelli ....
Date d'inscription : 28/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Lizarazu69 le Jeu 22 Avr - 21:29

Au joyeux épicier !

Comment débuter ce papier ? Voilà la question que je me pose après cette curieuse et, il faut bien le dire, décevante demi-finale de Ligue des Champions entre le Bayern et l'Olympique Lyonnais. Au fond, je crois qu'il faut commencer par une considération purement mathématique avant de se pencher plus avant sur le jeu et le déroulement de la rencontre. Alors voilà : après cette défaite 1-0, Lyon a la possibilité et les capacités pour renverser la situation et tout reste donc ouvert pour le match retour

Une fois ce constat énoncé, je m'interroge : comment l'OL a-t-il pu perdre ce match ? Flashback : on est à la mi-temps à l'Allianz Arena et à ce moment-là, tout est en place pour que les hommes de Puel ramènent un bon résultat dans la capitale des Gaules. Les Bavarois n'ont rien montré à part le coup-franc enroulé de Ribéry, la tête de Schweinsteiger à côté et la frappe dévissée d'Olic largement au-dessus. Les Lyonnais n'ont pas fait grand chose non plus et n'ont été dangereux que sur cette frappe de Källström claquée par Butt et celle d'Ederson détournée par Demichelis.

Oui, mais un premier tournant a déjà eu lieu à la 36e minute avec cette semelle de Ribéry sur la cheville de Lisandro qui lui vaut une expulsion directe et méritée. Une semaine de rêve pour l'international français... Au passage, on remarque que sur l'action, l'attaquant argentin est en position de milieu défensif, ce qui laisse déjà augurer le pire quant aux intentions lyonnaises. Mais j'y reviendrai...

A la reprise, Van Gaal sort Olic pour Tymoshchuk et dévoile clairement ses intentions : le technicien batave espère ne pas hypothéquer les chances de sa formation avant le match retour et vise le 0-0. Mais bizarrement, alors qu'on pouvait s'attendre à ce que l'OL montre un peu d'ambition et prenne les choses en main en supériorité numérique, c'est le Bayern qui continue de pousser. Et ce qu'on sentait arriver, arriva...

Un goût d'amertume très déplaisant

Comment Toulalan, international depuis un bon bout de temps, d'ordinaire calme et réfléchi, peut-il se faire expulser de la sorte ? Conspué par le public après l'expulsion pourtant justifiée de Ribéry, monsieur Rosetti n'attendait qu'une erreur pour rééquilibrer le match. La "Toule" va lui en offrir deux sur un plateau, et en moins de cinq minutes. Incompréhensible. D'ailleurs, une image furtive montrera l'ancien Nantais, visiblement furieux contre lui-même, frappant le plexi à l'entrée du vestiaire.

A partir de là, l'OL a purement et simplement disparu de la circulation et passé le reste du match à défendre. Et pas très bien, en plus. Lahm, qui n'avait que rarement passé le milieu de terrain en première période, a ensuite multiplié les appels en soutien de Robben côté droit et obligé Delgado, déjà positionné très bas au départ, à se muer en second arrière gauche. A force de reculer et de laisser ce Diable de Robben mettre le feu à chaque ballon touché, l'inéluctable a fini par se produire.

Le score aurait alors pu se corser à de nombreuses reprises - frappe manquée de Müller, tête trop molle de Gomez, tir de Robben rasant le poteau - mais restera finalement inchangé uniquement à cause de la maladresse des Allemands. Et côté lyonnais, me direz-vous ? Rien. Ah, si : la frappe écrasée de Govou à la 88e minute, la seule de la seconde période. Et c'est là que le bât blesse. C'est bien gentil de jouer à 8 derrière et de tirer au but une fois par mi-temps, mais à un moment donné ça ne suffit pas.

Ca a marché deux fois - à Madrid et à Bordeaux - mais c'était ric-rac à chaque fois et ce manque total d'ambition dans le jeu va finir par être rédhibitoire. Alors on ne changera pas Puel maintenant et si Lyon l'emporte par deux buts d'écart mardi prochain à Gerland, c'est lui qui aura raison puisqu'il paraît que seul le résultat compte. Mais ce soir, ce match très mal géré laisse des regrets et un goût d'amertume très déplaisant au fond de la gorge.

@ Pierrot

_________________
avatar
Lizarazu69
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 13085
Age : 58
Localisation : Alsace
Joueur préféré : Lizarazu
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lizarazu68.skyrock.com/profil/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par binouzihno le Jeu 22 Avr - 21:35

Pas faux quant au manque d'ambitions de Puel à l'extérieur en LdC. Mais bon, ils ne prennent jamais plus d'un but avec beaucoup de réussite il est vrai Wink

_________________


avatar
binouzihno
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Masculin
Nombre de messages : 3161
Age : 36
Localisation : Cherbourg
Equipe préférée : SM Caen, OM
Joueur préféré : Karl Svensson, Ibrahima Bakayoko
Date d'inscription : 03/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Alexinho le Jeu 22 Avr - 22:17

C'est ce qui leur a permis d'en arriver à ce stade de la compétition donc pourquoi changer.

_________________

You can't ban a PSG fan
avatar
Alexinho
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 5652
Age : 30
Localisation : Paris
Equipe préférée : Paris Saint Germain
Date d'inscription : 11/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par binouzihno le Jeu 22 Avr - 23:57

Oui mais à chaque fois c'était limite quand même, des poteaux, des attaquants qui loupent l'immanquable, le talent de Lloris.

Mais c'est comme ça que l'on bâti une épopée européenne je suis d'accord Wink

_________________


avatar
binouzihno
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Masculin
Nombre de messages : 3161
Age : 36
Localisation : Cherbourg
Equipe préférée : SM Caen, OM
Joueur préféré : Karl Svensson, Ibrahima Bakayoko
Date d'inscription : 03/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Lizarazu69 le Dim 25 Avr - 12:56

Bordeaux s'effondre, Lille y retourne

Bordeaux continue sa dégringolade sans fin. Les fans de stats me contrediront peut-être, mais je pense que c'est une chute sans précédent dans les annales de la Ligue 1. Les chiffres sont terribles pour les Bordelais : 43 points pris lors de la phase aller, seulement 14 (avec encore 5 matchs à jouer) lors des matchs retour, c'est du jamais vu ! Depuis le début de l'année 2010, cette équipe qui a dominé le championnat pendant près d'un an tient un rythme de relégable.

Le match de ce soir à Lorient est la copie carbone des dernières sorties bordelaises. Une très bonne première mi-temps, avec des occasions, des montants touchés et un gardien adverse (Cappone en l'occurrence) en état de grâce, et un but encaissé sur une erreur défensive (Ramé en l'occurrence). Et puis un deuxième acte totalement apathique lors duquel les champions de France finissent toujours par encaisser un but.

Le scénario se répète et doit commencer à sérieusement agacer Laurent Blanc, qui ne parvient visiblement pas à trouver de solution. Avec la sortie sur blessure de Gourcuff à la mi-temps, la mécanique girondine déjà très fragile ces derniers temps, s'est de nouveau et inexplicablement déréglée. Plus rien. Extinction des feux. Avec cette récurrente conjugaison d'absence de gniac, d'agressivité sur le ballon et de manque de réussite, le résultat est là.

Dans toutes les lignes, les titulaires ne sont plus au niveau qui était le leur il y a encore 6 mois. Quant aux remplaçants, ils n'apportent rien, ou presque. Le meilleur exemple étant sans doute Gouffran (et encore, peut-on vraiment qualifier de remplaçant un joueur qui a été une vingtaine de fois titulaire ?) qui ne parvient pas à confirmer le talent entrevu alors qu'il était à Caen.

Première tache sur le CV de Laurent Blanc

Au train où ça va, c'est à se demander si Bordeaux peut encore terminer dans les trois premiers et si on ne va pas plutôt le retrouver à la place du con (6e) en fin d'exercice. En tout cas, voilà un échec qui va faire date et qui ne sera pas sans laisser de traces au sein du club, du staff et des joueurs. Et c'est la première tache notable sur le CV jusqu'ici immaculé de Lolo Blanc...

Concernant les autres leaders, on peut dire que Montpellier confirme sa tendance des derniers matchs. Les Héraultais n'ont plus d'essence dans le moteur et enchaînent les nuls, leur quatrième consécutif ce soir à Nancy au terme d'un match d'une tristesse inouïe, où il ne s'est strictement rien passé. Du coup, la bonne affaire du soir est pour le LOSC, qui est allé mettre fin aux derniers espoirs du Mans en allant s'imposer à Léon-Bollée.

Un succès acquis de justesse face à des Sarthois qui se sont bien battus, à l'image de leur trois dernières sorties, et qui auront vendu chèrement leur peau. Un match médiocrement arbitré par monsieur Guillard, dont c'est la première saison en Ligue 1 et qui risque de ne pas y rester longtemps avec des prestations de cet acabit. Je ne sais pas si vous avez vu ce fait de jeu mais à un moment, Gervinho fait main, le jeu est arrêté mais un Manceau envoie un tacle venu d'ailleurs sur un Lillois. Rien, pas même un jaune...

Vivement Lille - Marseille

Mais dans le genre, la palme de la soirée revient indubitablement à mon chouchou, monsieur Ledentu, qui a frustré le PSG d'un pénalty indiscutable pour une faute évidente de Fanni sur Erding. Mon chouchou est pourtant à 10 mètres de l'action, avec un champ de vision ouvert... mais ne siffle rien. Allez comprendre. Résultat, tout le monde a terminé passablement énervé ce match globalement correct entre deux équipes plutôt détendues.

Un bon match par ailleurs, avec des Rennais entreprenants et qui ont eu plusieurs fois l'occasion de tuer le match après l'ouverture du score de Leroy, et des Parisiens qui ont eu le mérite d'égaliser et de tenter le tout pour le tout en fin de rencontre, au point de trouver trois fois les montants lors des dix dernières minutes. Je note au passage que Guillaume Hoarau revient bien et que le PSG serait sans doute classé un poil plus haut s'il n'avait pas été absent pendant toute la première partie de saison. De bon augure pour les Parisiens avant la finale de la Coupe de France, même si Sakho semble s'être blessé.

Dans les autres matchs, on saluera le joli baroud d'honneur des Boulonnais faciles vainqueurs de Sochaliens qui n'y sont plus. Ca avait un peu choqué quand j'avais dit que les Doubiens étaient déjà en vacances, mais en s'inclinant 0-3 à domicile face à un futur relégué ils ont confirmé cet état de fait dans des proportions qui frisent la faute professionnelle. Ce n'est jamais bon signe quand on finit un championnat de cette façon. En général, la saison suivante est rarement brillante...

Enfin, je voudrais dire pour clore ce post que le retour de Lille dans les trois premiers me fait particulièrement plaisir. Cette équipe du LOSC est celle qui m'a le plus fait lever de mon siège cette saison, celle qui m'a offert les plus grands moment de plaisir footballistique et ce ne serait que justice si les troupes de Rudi Garcia décrochaient la Ligue des Champions en récompense de ce jeu inspiré et toujours tourné vers l'avant. C'est encore loin mais j'avoue que je me languis déjà du Lille-Marseille de la 37e journée, entre les deux équipes les plus spectaculaires de la saison

@ Pierrot

_________________
avatar
Lizarazu69
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 13085
Age : 58
Localisation : Alsace
Joueur préféré : Lizarazu
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lizarazu68.skyrock.com/profil/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Lizarazu69 le Lun 26 Avr - 23:05

La victoire en souffrant

Une chose est claire ce soir, à l'issue de cette 34e journée : la "finale" de la Ligue 1 aura lieu vendredi prochain à l'Abbé-Deschamps et elle opposera l'AJ Auxerre à l'Olympique de Marseille. Les deux premiers du classement ont en effet remporté leur match respectif aujourd'hui. Mais l'un comme l'autre, dans la difficulté. Les Auxerrois ont su faire le dos rond pendant toute la première mi-temps - Sorin ayant à s'employer à plusieurs reprises - avant de faire parler leur incroyable réalisme lors du second acte.

Un coup-franc de Pedretti touché par... personne, et l'affaire était pliée. Quand les Bourguignons marquent les premiers, ils sont injouables. Sereins et regroupés derrière, ils explosent vers l'avant dès la récupération du ballon et font mal. Très mal. Une première fois avec la classique auxerroise : passe de Niculae pour Jelen. Et une seconde pour bien enfoncer le clou, où Birsa prend le relais de Niculae, avec le même Jelen à la conclusion.

Bref, un match qui ressemblait à la plupart de ceux disputés par l'AJA cette saison. Avec un jeu qui respire la sérénité et la confiance, tant défensivement qu'à la récupération et à la sortie de balle. Maintenant, je demande à voir ce que le choc de vendredi prochain va donner côté bourguignon. Parce que face à des Marseillais qu'il devront absolument battre pour prolonger le suspense, les Ajaïstes vont devoir produire un peu plus de jeu que d'ordinaire.

Mais même si les hommes de Jean Fernandez venaient à échouer et laissaient l'OM filer vers le titre, à la limite peu importe. Ils sont aujourd'hui idéalement placés pour décrocher la Ligue des Champions - et probablement directement - et leur saison sera, quoi qu'il advienne désormais, tout aussi réussie qu'inattendue. Hengbart, Grichting, Pedretti, Jelen, Niculae : c'est un peu la revanche des seconds couteaux...

De la souffrance, les Marseillais en ont également eu leur part dimanche soir. Honnêtement, je ne croyais pas les Verts capables de gêner un seul instant cet OM euphorique et lancé sur la voie royale vers le titre. Et c'est tout le contraire qui s'est passé. La première occasion était d'ailleurs stéphanoise avec cet enchaînement contrôle poitrine-volée de Rivière bien sorti par Mandanda. Juste après, il y a eu ce but un peu chanceux de Valbuena et la fin de la mi-temps a été assez équilibrée avec notamment la tête sur le poteau de Niang côté olympien.

Mais la seconde période a ressemblé à un long cavalier seul des hommes de Galtier. Marseille a alors considérablement reculé, ce qui a permis à Sainté d'en profiter pour prendre le jeu à son compte en se montrant plutôt séduisant dans sa recherche des intervalles mais assez mauvais/malheureux/malchanceux (choisissez l'option qui vous plaît le plus) à la finition, avec notamment cette tête de Benalouane sur le poteau. Avec en prime un pénalty non sifflé pour cette prise de catch de Heinze sur Rivière.

Je crois qu'en cette fin de saison, il est écrit qu'il ne peut rien arriver à cet OM-là. Secoué et ballotté à domicile par le 17e du championnat mais qui s'en sort quand même. C'est dans la droite lignée des trois dernières rencontres, où les Olympiens n'avaient pas été extraordinaires - loin de là même - mais qui s'étaient soldées par trois victoires. Même si la manière n'est pas franchement là, lors d'un sprint final seuls les résultats et les points comptent.

Les deux derniers déplacements de la saison emmèneront les Marseillais à Auxerre et à Lille. Et là-bas, il faudra que l'OM montre autre chose, en particulier en termes de concentration et de constance. Mais sur ce point, j'imagine mal Deschamps laisser l'euphorie s'installer, bien au contraire. D'ici au 15 mai, le boulot du coach marseillais va essentiellement consister à rappeler à ses joueurs qu'il leur reste encore un bon coup de collier à donner avant d'être couronné.

@ Pierrot

_________________
avatar
Lizarazu69
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 13085
Age : 58
Localisation : Alsace
Joueur préféré : Lizarazu
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lizarazu68.skyrock.com/profil/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Lizarazu69 le Dim 9 Mai - 15:43

Le bon coup du LOSC

C'est quand même pas très pratique ce Multifoot... Alors oui, c'est très agréable pour le téléspectateur de voir un but toutes les 4 minutes, mais pour suivre correctement un match, c'est carrément impossible. Je vais donc me concentrer sur ce que j'ai vu de Lille - Marseille et Valenciennes - Lyon. Et on va commencer avec le choc de la soirée à Villeneuve d'Ascq entre le champion et son dauphin qui a accouché d'un match à suspense.

Un match qui a basculé avec l'expulsion de Mandanda pour cette faute sur Gervinho. Je crois que tout le monde est d'accord pour dire que le péno est indiscutable. Mais carton rouge ? Alors oui, le portier marseillais annihile une occasion de but manifeste, et l'arbitre n'a pas d'autre choix que de l'expulser. Le problème, c'est que cette règle de la double peine devient inique dès lors qu'il s'agit d'un gardien. Par définition, la faute d'un gardien sera toujours commise dans une zone proche de son but où il y aura occasion de but.

En infériorité numérique pendant plus d'une heure, et avec les festivités du titre dans les jambes (et les foies), l'OM a fait bien mieux que résister et prouvé qu'il jouait totalement le jeu. Après l'ouverture du score magnifique de Niang et l'égalisation de Cabaye sur le péno, les Olympiens ont trouvé les ressources pour repasser devant juste avant la pause. Mais la seconde mi-temps a ressemblé à un match de hand avec des Lillois pressants et des champions de France recroquevillés sur leur but.

Et on a découvert qu'Andrade, qui tenait jusqu'ici le rôle de GO brésilien du banc de touche et dont les interventions sont parfois assez folkloriques, pouvait aussi sortir de sacrés arrêts. Jusqu'au but de De Melo. L'attaquant brésilien a ceci de remarquable qu'il est soit blessé au Brésil, soit à Lille et il claque but sur but. Et puis dans les arrêts de jeu, Debuchy est venu donner la victoire aux Nordistes. Pour moi, c'est le meilleur latéral droit de Ligue 1 cette saison. Un vrai dur au mal - d'ailleurs il s'est luxé l'épaule suite au but - et qui sait aussi bien défendre qu'attaquer. La surprise de Raymond mardi ?

Le miracle Lisandro

De leur côté, les Lyonnais sont passés tout près de la correctionnelle chez des Valenciennois qui s'étaient fait une spécialité de faire tomber les gros (Lille, Marseille, Bordeaux) à Nungesser cette saison. Quand j'ai pris connaissance de la grosse crise de JMA à la fin du match, ça m'a bien fait sourire. D'après ce qu'on m'en a dit, le péno accordé devant Auxerre était assez généreux, mais là on ne l'a pas entendu, le "préz" lyonnais. Et puis bon, si je me souviens bien, Lyon avait envoyé les coiffeurs à Lille il y a quatre ans et en avait pris quatre, ce qui avait privé l'OM du tour préliminaire de LDC. La mémoire sélective...

C'est vrai que monsieur Bré n'est plus que l'ombre de lui-même ces derniers temps, mais honnêtement si les Lyonnais n'ont pas remporté ce match c'est à cause de cette deuxième mi-temps très moyenne où les Valenciennois - qui eux aussi ont bien joué le jeu - leur ont fait souffrir le martyre. Et alors que l'OL allait tout droit vers une défaite très préjudiciable pour la suite, le miracle est venu de Lisandro, dont le centre détourné a rebondi sur Baldé avant de rentrer. Enorme ! Ce nul permet à l'OL d'avoir encore son destin entre ses mains, à condition de vaincre Monaco mercredi.

Dans les autres rencontres, Montpellier a dominé Lorient grâce à deux pénalties dont le premier est un vrai gag. Les Auxerrois eux, ont eu beaucoup de mal devant Lens. Ben oui, mais quand il faut faire le jeu, c'est plus difficile pour l'équipe de Jeannot Fernandez, qui est taillée pour le contre. Et puis Bordeaux, après une première mi-temps effroyable, a sauvé l'essentiel avec notamment ce super but de Trémoulinas qui est l'un des seuls Girondins à avoir surnagé ces dernières semaines.

@Pierrot

_________________
avatar
Lizarazu69
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 13085
Age : 58
Localisation : Alsace
Joueur préféré : Lizarazu
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lizarazu68.skyrock.com/profil/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par 26Mai1993 le Dim 9 Mai - 16:09

Encore une bonne analyse. je suis d'accord avec lui sur pas mal de points.

_________________





avatar
26Mai1993
Légende du Football
Légende du Football

Masculin
Nombre de messages : 6077
Age : 31
Localisation : Au coeur du Stade Vélodrome !!
Equipe préférée : O.M
Joueur préféré : Magic Cris Waddle, Maradona, JPP, Didier Drogba, Basile Boli, Ravanelli ....
Date d'inscription : 28/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par omzebest13 le Lun 10 Mai - 19:44

Moi je suis entièrement d'accord avec lui.

_________________
avatar
omzebest13
Webmaster
Webmaster

Féminin
Nombre de messages : 26976
Age : 27
Localisation : 89
Equipe préférée : Olympique de Marseille
Joueur préféré : Cheyrou
Date d'inscription : 20/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://omzebest13.skyblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Lizarazu69 le Mer 19 Mai - 21:15

Lille a craqué...

Que le foot peut être cruel parfois... Alors qu'ils étaient deuxièmes au moment d'entamer cette ultime journée de championnat, alors qu'ils étaient encore troisièmes et potentiellement en Ligue des Champions à 22h43, les Lillois ont tout perdu avec ce but d'Hengbart dans les arrêts de jeu de Sochaux-Auxerre. C'est pour moi le fait saillant de cette soirée et je dois avouer que ça me plonge dans une profonde tristesse.

Cette équipe qui, pendant toute la saison, a joué, a attaqué, a produit du jeu et offert quelques-uns des plus beaux matchs de l'année, ne jouera "que" l'Europa League la saison prochaine. Et le pire, c'est que les Nordistes ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes car ils avaient tout pour gagner ce match, à l'image de ce péno cadeau offert à Cabaye en tout de début de deuxième mi-temps. Sauf que le meilleur spécialiste de cet exercice dans l'hexagone (8 inscrits depuis le début de la saison) a raté celui qu'il ne fallait pas...

Ca plus les nombreuses occasions gâchées, plus un Audard de feu et un Landreau fautif sur les deux buts (rappel de la théorie de Pierrot : un gardien ne doit jamais prendre un but au premier poteau) et voilà le LOSC, qui à sa décharge avait le match le plus compliqué à jouer de la "bande des 6", obligé de retourner en Europa League après avoir touché la LDC du bout des doigts...

Loulou se marre...

A la place, on aura donc Auxerre qui nous a encore fait sa spéciale en gagnant par un but d'écart en fin de match grâce à la deuxième réalisation de la soirée de l'étonnant Hengbart. Alors j'adore Jeannot Fernandez, je trouve qu'il tire la quintessence de son groupe de façon exemplaire. Mais voir en LDC une équipe qui n'a marqué que 40 buts en 38 matchs de championnat (!), ça me dérange un peu...

L'autre grand gagnant de la soirée est évidemment l'OL, qui a dominé Le Mans au terme d'un match poussif mais qui vaut cher (20 M€ paraît-il). Avec un très bon Pjanic, sur lequel les supporters lyonnais semblent fonder beaucoup d'espoirs et qui vient de finir la saison en trombe : deux passes dé et deux buts lors des deux derniers matchs. Espérons seulement que Lyon prenne un peu plus de risques dans son jeu la saison prochaine. Pour se montrer plus séduisant, mais surtout pour regoûter à la saveur d'un titre, oubliée depuis deux ans.

Derrière le trio de tête, on retrouve donc les malheureux Lillois mais aussi Montpellier, qui a terrassé un PSG à l'extrême limite de la faute professionnelle. Malgré les absences de 7 titulaires habituels, les Héraultais se sont trimballés au Parc, à l'image de Dernis, qui avait joué 18 minutes lors des... 18 derniers matchs et qui s'est offert un petit doublé pas piqué des hannetons. Pour Paris, il était temps que la saison se termine. Loulou Nicollin lui, doit encore être en train de se marrer à l'heure où j'écris ces lignes...

Escalettes et les annonces

Et la place du con est attribuée à... Bordeaux ! Les Girondins ont achevé leur chemin de croix à Lens avec un match parfaitement symbolique de cette deuxième partie de saison. Une expulsion ridicule après 5 minutes de jeu pour commencer, une frappe terrible de Wendel... sur la barre, les Lensois qui marquent sur leur première véritable occase... Et puis après on a eu droit au "Fautrel Show" avec des pénalties sifflés dans tous les sens et au but de Maoulida sur lequel Planus, blessé et à terre, couvre l'attaquant lensois.

J'ai rarement vu une conjonction d'éléments contraires aussi vivace que celle qui touche les Girondins depuis le début de l'année. Oh certes, ça n'explique pas tout. Mais ça prouve en revanche que la roue finit toujours par tourner. Le champion de France déchu, que tout le monde voyait conserver son titre début janvier, ne jouera même pas l'Europa League la saison prochaine. Ca ne gênera pas beaucoup Lolo, qui conduira sans doute les destinées des Bleus dès cet été (je pense qu'il laisse le soin à Escalettes de l'annoncer, il fait ça très bien les annonces, le Prez' de la Fédé).

Et je ne pouvais pas terminer ce dernier post de la saison de L1 sans parler du nouveau champion marseillais, qui a expédié sans trop de problème son dernier match à domicile devant Grenoble. Un match qui aura permis à Mamad' de décrocher le titre de meilleur buteur et d'inscrire son 100e but en Ligue 1 ainsi qu'à Ben Arfa de signer un bon match et un joli but. Suffisant pour être dans la short-list lundi ? Wait and see...

En revanche, la petite fête d'après-match m'a semblé bien "light". Ca sent le truc énorme demain sur le Vieux Port. Il paraît que la ville est remplie de bagnoles immatriculées un peu partout en France. Sans doute des gens qui ont profité du long week-end pour se faire un trip "tiens si on descendait à Marseille pour voir ce que ça va donner ?" Je pense qu'ils ne vont pas être déçus...

@ Pierrot

_________________
avatar
Lizarazu69
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 13085
Age : 58
Localisation : Alsace
Joueur préféré : Lizarazu
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lizarazu68.skyrock.com/profil/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par omzebest13 le Mer 19 Mai - 21:57

Bon bah malgré qu'ils disent des choses que j'aime pas trop, il a quand même pas vraiment tort.

_________________
avatar
omzebest13
Webmaster
Webmaster

Féminin
Nombre de messages : 26976
Age : 27
Localisation : 89
Equipe préférée : Olympique de Marseille
Joueur préféré : Cheyrou
Date d'inscription : 20/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://omzebest13.skyblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par binouzihno le Jeu 20 Mai - 11:10

C'est vrai qu'il a le don pour appuyer là où ça fait mal... (40 buts en 38 matchs Mr green )

_________________


avatar
binouzihno
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Masculin
Nombre de messages : 3161
Age : 36
Localisation : Cherbourg
Equipe préférée : SM Caen, OM
Joueur préféré : Karl Svensson, Ibrahima Bakayoko
Date d'inscription : 03/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par omzebest13 le Jeu 20 Mai - 19:42

Entre autre oui.

_________________
avatar
omzebest13
Webmaster
Webmaster

Féminin
Nombre de messages : 26976
Age : 27
Localisation : 89
Equipe préférée : Olympique de Marseille
Joueur préféré : Cheyrou
Date d'inscription : 20/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://omzebest13.skyblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Lizarazu69 le Dim 23 Mai - 13:37

L'élève a dépassé le maître

Elle s'est passé comme prévu, cette finale de Ligue des Champions. L'Inter était la meilleure équipe sur le papier. Il l'a logiquement emporté. Et pourtant, le Bayern est loin d'avoir démérité. Le problème, c'est que le géant bavarois était unijambiste ce soir. Orpheline de Ribéry, la formation de Van Gaal a tout misé sur le côté droit. Celui de Robben. Et ça, Mourinho le savait. Et il savait sans doute que le technicien néerlandais, son "mentor", placerait tous ses atouts sur ce flanc droit en positionnant Lahm derrière Robben.

La rumeur selon laquelle le "Mou" sacrifierait son 4-3-3 (ou 4-2-3-1) au profit d'un 4-4-2 circulait avant le match. En fait, il n'a rien changé à ses principes et à son organisation de jeu. Et comme face aux Catalans, le duo Sneijder-Milito a fait très mal. Le premier but est à 100 % l'oeuvre du duo néerlando-argentin, avec le concours de Julio Cesar, dont le dégagement est dévié de la tête par Milito pour Sneijder. Petite ouverture parfaitement dosée de l'ancien madrilène et l'attaquant argentin peut ajuster Butt. Net et sans bavure.

Quelques minutes plus tard, le binôme est tout près de remettre ça, Milito se transformant en passeur sur le coup. Et si on peut se dire que l'Argentine, avec entre autres Milito, Messi, Agüero et Tevez, possède une attaque de feu, on se rend compte que le Brésil de Dunga peut compter sur une défense de fer avec un Julio Cesar qui est aujourd'hui dans le top 3 mondial au niveau des gardiens, un Maicon au sommet de son art et un Bastos étonnant au poste d'arrière gauche. Si on ajoute Lucio, Luisao et Juan, c'est très, très costaud défensivement. Presque un non-sens pour le Brésil...

Un tueur en management

Mais une seconde nature pour cet Inter qui a encore impressionné par sa rigueur défensive et le sens du sacrifice de ses individualités. C'est sans doute ce qui est le plus marquant dans le travail de Mourinho à l'Inter. Parvenir à faire d'une constellation de vedettes sans âme un collectif dont le don de soi est le maître-mot est un sacré tour de force. Quand je vois Eto'o jouer second arrière gauche au Nou Camp ou milieu droit ce soir, personnellement je trouve ça dommage mais d'un autre côté c'est assez remarquable.

Parce que Samuel n'est pas le joueur le plus facile à gérer. Là, le Camerounais récolte des miettes et ne doit pas franchement s'éclater sur le terrain. Mais il ne dit rien. Résultat : il accroche une troisième Ligue des Champions à son palmarès, la deuxième consécutive ! Quand on voit Materazzi tomber dans les bras de son coach sur le deuxième but de Milito ou Balotelli - avec qui ça n'a pas été simple cette saison - l'étreindre à l'issue du match, on ne peut que s'incliner. Le "Special One" leur fait faire ce qu'il veut.

En plus d'être un maître-tacticien, le coach portugais est un tueur en management et, par son palmarès et ses résultats, a d'ores et déjà marqué l'Histoire du jeu. Après, on aime son foot ou pas. Vous savez ce que j'en pense. Mais ça gagne, c'est un constat. Après le Barça l'an dernier, les Nerazzuri réalisent un magnifique triplé Coupe-championnat-Ligue des Champions et renouent enfin avec leur glorieux passé européen en remportant la C1, 45 ans après. En ayant éliminé Chelsea et le Barça (deux grands favoris), l'Inter mérite totalement son trophée.

@Pierrot

_________________
avatar
Lizarazu69
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 13085
Age : 58
Localisation : Alsace
Joueur préféré : Lizarazu
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lizarazu68.skyrock.com/profil/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Blackool02 le Dim 23 Mai - 13:51

Menès parle de l'Argentine et de ses super attaquants. Il a pourtant oublié de noter quelque chose dans son analyse: il a mis en évidence le duo Sneijder-Milito.. Or il n'y a pas d'équivalent de Sneijder dans le groupe emmené par Maradona!

_________________


"Alors admet que je suis deuspi à la Michael Owen, ton rap c'est des poèmes,pourquoi tu flambe t'as le flow à Nolwenn!"
Blackool le Street reporter



avatar
Blackool02
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Masculin
Nombre de messages : 3229
Age : 30
Localisation : Paris
Joueur préféré : Rooney, Sergio Ramos, Anderson et Suarez
Date d'inscription : 30/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.streetpress.com/reporter/samba-doucoure

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Lizarazu69 le Mar 1 Juin - 20:22

Tunisie - France : l'analyse

Autant je ne m'étais pas emmerdé à Lens mercredi, autant la prestation lénifiante de Radès m'a fait retrouver mon oreiller en quelques minutes dimanche soir... Quatre jours après un France-Costa-Rica qui portait en lui les prémices d'un fol espoir (les Bleus allaient-ils enfin jouer au foot ?), on est un peu retombé dans la torpeur et la résignation qui nimbent chaque match des protégés de Domenech depuis maintenant quatre ans et le France-Italie de septembre 2006, dernière prestation en date ayant apporté un peu de plaisir aux supporters de l'EDF.

Oui, cette équipe de France inquiète. A nouveau. J'entends beaucoup parler du statut de remplaçant de Titi, de la façon dont il le vit, de son déclin et tout le tralala. Moi ce qui m'intéresse surtout aujourd'hui, l'interrogation et le principal motif de crainte, c'est la défense centrale. Vous me direz que les latéraux donnent autant confiance qu'un cours de comptabilité de Bernard Madoff (paraît que cette phrase est à la mode), mais il faut être honnête : si Evra et Sagna sont à des années-lumière de leur rendement en club, ils semblent tout de même en mesure de tenir plus ou moins la route (vous remarquerez les précautions de langage) pendant le Mondial.

Non, là où le bât blesse, c'est bel et bien dans l'axe. Abidal ne s'est jamais montré très sécurisant à ce poste et ses erreurs de placement ont déjà coûté cher par le passé. Contre la Tunisie, il s'est de nouveau troué sur l'ouverture pour Ben Khalfallah et si le Valenciennois n'avait pas trop appuyé son décalage pour Jemaa, ça aurait fait 2-0. Quant à Gallas, son manque de vivacité sur le but et à plusieurs reprises par la suite prouvent qu'il est encore loin d'être au point. Et visiblement, il a quitté prématurément l'entraînement ce midi en se touchant le mollet droit. Pas bon signe, sauf peut-être pour Rami...

Alors on fait quoi ? Je le disais dans le post précédent sur les notes, le seul qui me rassure un peu dans ce marasme, c'est Squillaci. Sur la forme du moment et ce qu'il a montré lors de ses entrées en jeu face au Costa-Rica et à la Tunisie, il mérite clairement d'être titulaire. Je vais même plus loin puisque je désosserais carrément l'axe actuel. Pour moi, c'est avec Toulalan que devrait être associé le Sévillan. Le jeu aérien et les capacités de marquage de Squillaci avec le placement et la relance de la Toule, ça me paraît être la solution la plus sécurisante à l'heure actuelle.

Diaby en sentinelle, Gignac en pointe

Au milieu, il n'y a pas à tortiller, il faut que Diaby soit titulaire. Je vous imagine déjà en train de me demander dans les coms : "A la place de Gourcuff ou de Malouda ?" Et c'est là que je vous scotche tous : moi Diaby, je le placerais en sentinelle devant la charnière, dans un rôle similaire à celui de Yaya Touré ou Busquets au Barça. Gourcuff et Malouda pouvant compenser les montées du Gunner le cas échéant (un système qui nécessiterait cependant une entente parfaite entre les trois du milieu).

Enfin devant, il est de plus en plus évident qu'Anelka n'a pas sa place à ce poste d'avant-centre qui ne lui convient pas du tout. En Coupe du Monde, le mec en pointe doit être capable de marquer à tout moment. Nico redescend beaucoup trop et ne marque que rarement. Par défaut, la meilleure option ressemble à Gignac, habitué à jouer seul en pointe avec Toulouse. A moins que Cissé...

Quant à Govou, je ne comprends pas vu ses perfs de la saison avec Lyon et ses prestations fournies lors de ces deux matchs de préparation, pourquoi il jouit encore d'un statut de titulaire. Dans un style différent, la fraîcheur de Valbuena apporterait sans doute plus que ce que fait actuellement le Lyonnais. Globalement, les Bleus ont eu du mal devant et se sont notamment heurtés à un Karim Haggui impérial. L'ancien joueur de Strasbourg a toujours manqué de constance et a souffert de récurrentes sautes de concentration, mais quand il est comme ça, il est injouable.

Quant au système, je suis intimement persuadé que c'est un choix uniquement dicté par le forfait de Lassana Diarra. Sans quoi, on aurait encore bouffé l'indigeste duo de récupérateurs qu'il forme avec Toulalan, as usual. L'animation elle, est un peu meilleure qu'avec l'ancienne formule mais il reste du boulot pour tendre vers plus de fluidité dans les transmissions. Et donc gagner cette demi-seconde d'avance qui crée le déséquilibre et ouvre des brèches dans le bloc adverse.

Voilà une petite liste non exhaustive des dossiers épineux à régler au plus vite. Et tout ça à J-10 de France-Uruguay...

@ Pierrot

_________________
avatar
Lizarazu69
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 13085
Age : 58
Localisation : Alsace
Joueur préféré : Lizarazu
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lizarazu68.skyrock.com/profil/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Lizarazu69 le Dim 13 Juin - 12:33

Argentine, Angleterre : le temps des questions


Coupe du Monde 2010, jour 2. Trois matchs au programme, entrée en lice de deux favoris... et de la Corée du Sud, qui a décroché une nette victoire en disposant d'une équipe grecque au bout du rouleau et qui n'a donc toujours pas marqué le moindre but en phase finale de Coupe du Monde. Les joueurs de Rehagel ont paru bien lourds et très empruntés face à des Coréens extrêmement vifs, toujours à bloc - un peu comme leurs aînés de 2002 - et emmenés par les deux Park, celui de Manchester et celui de Monaco. Oui, intéressante, cette sélection du matin calme...

L'Argentine aussi, mais dans un autre genre. Les Albiceleste ont signé une victoire assez nette et en se créant un nombre incroyable d'occasions pour un petit 1-0 final pas franchement payé. Mais c'est le genre de match qui peut aussi se terminer sur un 6-0 si ça veut sourire. Et là, tout le monde aurait dit "Exceptionnel", "Génial", "L'Argentine grand favori du Mondial", L'Equipe aurait titré "L'Argentine prend date" etc.

Au lieu de ça, les joueurs de Maradona se sont contentés du minimum syndical, sans forcer. Au rayon des "moins", j'ai trouvé Guttierrez - l'un des chouchous de Diego - calamiteux sur le côté droit et Veron totalement inutile. De toute façon, j'ai toujours trouvé l'ancien joueur de Manchester invraisemblablement surfait. Il ralentit considérablement le jeu et plombe totalement le rendement de Di Maria, qui est donc le Gourcuff argentin puisque personne ne lui passe le ballon.

Quant à Higuain, rien de nouveau. Pour faire un péter hat-trick face à Saragosse ou un doublé contre Osasuna, ça va. Mais dans les grands matchs, il n'y a plus personne et je ne serai pas étonné de voir rapidement Milito à sa place. Quant au comportement de Maradona, ben voilà quoi : il est totalement hystéro, il en fait des caisses, mais quand je vois Milito - qui aurait pu faire un peu la gueule de ne pas être titulaire - lui sauter dans les bras sur le but de Gaby, le constat est clair : le Pibe de Oro a réussi à instaurer une intimité et un esprit de corps incroyables avec son groupe. Bilan mitigé donc, pour l'Argentine, mais mitigé .

Terry, Zahia et Oui-Oui

En soirée, c'est la Perfide Albion qui entrait en scène face à ses cousins d'Outre-Atlantique. Le moins qu'on puisse dire, c'est les Anglais se sont montrés extrêmement décevants. Capello a fait des choix (Greene dans les buts, Walcott non sélectionné, Heskey titulaire... On verra si le "Mister" a raison sur le long terme. Sur ce match en tout cas, ce n'était pas le cas. Globalement, son équipe a cruellement manqué d'imagination.

Pire : les Anglais se sont fait sacrément bouger par les Yankees, notamment dans le jeu aérien défensif et offensif. Certes, Ferdinand n'est pas là. Mais Terry. Mais où est passé le monstre qui faisait peur à tous les attaquants d'Europe il y a encore un an ? L'ex-capitaine de la sélection aux trois lions n'est plus que l'ombre de lui même depuis le scandale qui éclaboussé sa vie privée. Il faut dire que l'onde de choc créée par le "Terrygate" en Angleterre ferait passer l'affaire Zahia pour un Oui-Oui...

Les cadres du milieu ne m'ont pas convaincu non plus. Gerrard marque un joli but d'entrée de jeu, mais en se baladant à sa guise aux quatre coins du terrain, il oblige Lampard à rester en place et confirme que les deux hommes ne savent pas jouer ensemble. Quant à Rooney, qui s'est révélé comme joueur de surface cette à Manchester, le fait de lui mettre Heskey dans les pattes l'oblige à jouer un cran plus reculé et si sa participation au jeu reste intéressante, il se retrouve trop loin du but pour pouvoir être décisif.

On le voit, l'entrée en lice des deux premiers "gros poissons" aujourd'hui n'a pas été une sinécure et vont certainement soulever pas mal de questions dans les médias de Londres et de Buenos Aires. Comme quoi, il n'y a pas que nous...

@ Pierrot

_________________
avatar
Lizarazu69
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 13085
Age : 58
Localisation : Alsace
Joueur préféré : Lizarazu
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lizarazu68.skyrock.com/profil/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Lizarazu69 le Lun 14 Juin - 19:25

L'Allemagne est au rendez-vous

Coupe du Monde 2010, jour 3. Après l'Argentine et l'Angleterre hier, un autre gros poisson faisait ses débuts aujourd'hui et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'Allemagne n'a pas déçu. Mais avant cela, on a eu droit à deux matchs d'un ennui mortel et notamment ce Slovénie-Algérie qui a atteint des sommets de tristesse. Pour ceux qui ne l'ont pas vu, imaginez un Sochaux-Grenoble à Bonal un samedi de novembre. Bon bah, pareil.

On a coutume de dire que l'Algérie est un peu la deuxième équipe de France... Les Fennecs ont pris le truc au pied de la lettre en se mettant au niveau des Bleus ! Timorée dans son jeu et dépourvue d'envie - hormis peut-être l'axe Bougherra-Halliche, la sélection de Saadane Rabah s'est tirée une balle dans le pied avec l'expulsion stupide de Ghezzal pour une main tout aussi stupide. Et le pomponneau sur la Garonne, c'est l'arrêt - ou plutôt le non-arrêt de Chaouchi. C'est sûr, sans les mains c'est plus compliqué...

Compliqué, la suite de la compétition va l'être pour l'Algérie puisqu'on peut penser qu'ils viennent de perdre le match qui s'annonçait le plus facile. Les espoirs de qualifications s'amenuisent donc pour les Fennecs, qui vont devoir battre des Anglais eux-mêmes en difficulté. Même topo pour les Serbes, qui se sont fait surprendre par le Ghana au bout d'un match qui, lui non plus, ne restera pas dans les annales et ne figurera dans aucun DVD.

Depuis l'éclatement de la Yougoslavie, j'ai l'impression que ce sont surtout les Croates et les Bosniaques qui ont récupéré tout le talent et la créativité et que les Serbes et les Slovènes n'ont rien eu. Les deux équipes ont refusé le jeu pendant la quasi-totalité du match, même si les Ghanéens ont au moins eu la bonne idée de mettre un peu plus d'ambition, de rythme et d'enthousiasme que leurs adversaires, à l'image d'Ayew et de Tagoe, qui ont bien animé leur côté.

Les Serbes ont attendu que ça se passe en misant sur un bon vieux 0-0 des familles avec le comble du ridicule pour Kuzmanovic et cette main grossière qui offre le pénalty de la victoire à Gyan. Si j'étais méchant (mais vous me connaissez, ce n'est pas mon genre), je dirais que ce n'est guère étonnant de voir la Serbie afficher un si faible niveau puisque c'est la seule équipe à s'être fait bouger récemment par l'équipe de France.

Fracasser deux ou trois Vuvuzelas

Je le disais en ouverture de ce post, l'Allemagne n'a pas déçu. Comment en être étonné ? D'aucuns diront que l'Australie était faible. Mais était-elle vraiment plus faible que d'autres équipes vues depuis vendredi, et en particulier aujourd'hui ? Pas sûr. Ce qui l'est en revanche, c'est que les hommes de Joachim Löw sont prêts physiquement, et qu'ils vont au bout de leurs idées. Quand les Allemands attaquent, ils sont à 5 dans la surface.

Pour info, Klose et Podolski en Bundesliga cette saison, c'est 5 buts à eux deux. Oui, mais la vie en club et la vie en sélection, c'est différent. Et ça, les joueurs allemands l'ont dans les gênes. J'ai beaucoup aimé aussi la prestation du jeune milieu du Werder Özil. Enfin, c'est usant de toujours devoir prendre des leçons des Allemands, mais il faudrait vraiment que les Bleus s'inspirent de cette volonté d'aller au bout de ses actions.

Un dernier mot concernant le fameux "Jabulani". Visiblement, il ne gêne pas que les gardiens car j'ai la nette impression que les joueurs de champs et en particulier les plus techniques ne sont pas à l'aise avec ce ballon "en plastique" (© Lloris). Adidas a privilégié la vitesse au détriment de la trajectoire et à l'oeil, j'ai l'impression que les mecs ont du mal à imprimer de l'effet à leur ballon.

Envoyer des ballons plus rapides, OK, mais si on ne peut pas le "travailler" un minimum, on va avoir droit à un arrosage en règle pendant toute la compète (remarquez, si ça peut fracasser au passage deux ou trois Vuvuzelas). Et, de temps en temps, il y en aura qui sera cadré avec une trajectoire bien flottante et qui va rentrer. Les joueurs vont-ils finir par apprivoiser ce ballon si décrié ? Je reste dubitatif sur la question...


@ Pierrot

_________________
avatar
Lizarazu69
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 13085
Age : 58
Localisation : Alsace
Joueur préféré : Lizarazu
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lizarazu68.skyrock.com/profil/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Lizarazu69 le Mer 28 Juil - 20:41

Le bal des faux-culs

Salut à tous.

Avant de se replonger à corps perdu dans la Ligue 1 et notamment ce Trophée des Champion qui ouvre traditionnellement la saison, je vous propose de revenir sur tout ce qui s'est passé autour de l'équipe de France ces derniers jours, et notamment ce retour de bâton d'une violence étonnante qui a frappé les mondialistes.

Il y a d'abord eu la garde-à-vue de Ribéry et de Benzema. Inutile de dire que le respect du secret de l'instruction et de la présomption d'innocence sont des notions toutes relatives dans cette affaire... Quand je pense qu'il a fallu 7 heures de "gardave" pour faire avouer à Ribéry qu'il avait couché avec Zahia alors qu'on le sait tous depuis trois mois... Tout ce cirque et ce grand-guignol pour se faire de la pub à bon compte sur le dos de deux stars du foot, c'est pathétique...

On a ensuite eu droit à ce conseil fédéral où personne n'a assumé ses responsabilités ni tiré la moindre leçon puisque toute idée de démission - collective ou pas - a été remise aux calendes grecques. Le dénommé Duchaussoy, qui a l'air d'être un brave homme, ne me semble pas avoir l'attitude de quelqu'un qui va assurer un simple intérim. Il n'y a qu'à voir la façon dont il s'est exprimé sur les cas Ribéry et Benzema en "suggérant" qu'ils ne soient pas sélectionnés pour la Norvège...

Un match pour lequel Laurent Blanc a décidé qu'aucun des 23 grévistes de Knysna ne serait convoqué, une décision qui semble d'ailleurs ravir tout le monde. Pas moi. Car c'est d'abord se tirer une balle dans le pied pour ce match amical. Et puis, je sais que Lolo a parlé avec quelques-uns des mondialistes et a donc aujourd'hui une vision d'ensemble de ce qui s'est exactement passé sur place. Et connaît donc, comme tout le monde, l'identité des meneurs : Gallas, Ribéry, Abidal, Henry et bien sûr, Anelka.

Relents de maccarthysme

Selon mes informations (j'adore cette expression), les deux seuls joueurs qui voulaient vraiment s'entraîner en ce funeste dimanche après-midi étaient Ruffier et Gourcuff. Les autres étaient-ils tous solidaires de cette décision ? Pour avoir assisté à quelques conflits sociaux bien musclés à L'Equipe, je peux vous dire qu'il est difficile, dans ces cas-là, de ne pas suivre le mouvement. Et puis franchement : quel poids pouvaient bien avoir un Planus, un Mandanda ou un Valbuena dans ce groupe ?

Alors je comprends la symbolique et le côté ponctuel du truc. Il fallait marquer le coup. Pourquoi pas. Mais les relents de maccarthysme qui sous-tendent ces sanctions sont assez nauséabonds. Il faut donner du sang au bon peuple pour se refaire une conscience toute neuve, alors pas de quartier ni de distinction : tout le monde dans le même panier ! Dans le même ordre d'idée, l'interdiction de porter des casques me paraît être une belle fumisterie. Est-ce que les mecs vont se montrer plus aimables ? Je demande à voir...

Comme tout le monde, j'ai été plutôt virulent après les événements du Pezula. Mais là, il ne me paraît pas juste de dire que les 23 joueurs se sont comportés comme des gougnafiers et partagent équitablement la responsabilité de ce qui s'est passé. Je n'aime pas la tournure que ça prend et jouer les Zorro sur ce match en Norvège pour rappeler la plupart des mecs quinze jours plus tard lorsque les qualifs pour l'Euro 2012 vont débuter me paraît particulièrement ridicule.

Le seul avantage de cette punition collective, c'est que ça va nous permettre de voir de nouvelles têtes et, qui sait, de voir aussi se révéler des talents émergents de notre football...

A mercredi soir, après PSG-OM (ça fait bizarre de dire ça en plein mois de juillet).

@Pierrot

_________________
avatar
Lizarazu69
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 13085
Age : 58
Localisation : Alsace
Joueur préféré : Lizarazu
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lizarazu68.skyrock.com/profil/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Lizarazu69 le Dim 12 Sep - 13:56

Rien ne bouge...

Il en met du temps à se décanter ce championnat, non ? Avec le départ poussif des grosses écuries et les défaites de deux membres du top 3 à domicile, difficile d'y voir clair et de se faire une idée précise de la valeur des uns et des autres. Après quatre victoires en autant de matchs, le leader toulousain a chuté au Stadium devant des Stéphanois qui, une fois n'est pas coutume, réussissent un début d'exercice très satisfaisant.

Le Téfécé a perdu Gignac mais a recruté deux attaquants (Tafer et Santander). Le souci, c'est qu'aucun des deux n'était sur le terrain au coup d'envoi, Casanova préférant miser sur la continuité et la réussite de Braaten. Mais le Norvégien n'est pas une pointe et ça a fini par se voir. L'ironie du sort, c'est que le Tef' s'est incliné sur un but 100% ex-toulousains : centre d'Ebondo, tête de Battles. Et hormis la barre de Machado, les Hauts-Garonnais n'ont jamais pu mettre les Verts en danger. Ca n'en reste pas moins un bon début de saison pour Toulouse.

N'ayant pas encore gagné (ni perdu d'ailleurs) depuis le début de la saison, le LOSC espérait glaner sa première victoire dans le derby à Bollaert. Mission accomplie, mais il faut avouer que les Lillois ont été bien aidés par un Tony Chapron en forme internationale. Notre meilleur arbitre a d'abord expulsé Roudet pour des propos déplacés. Ben oui, Sébastien Roudet, le fauteur de trouble, le bad boy de la L1, ça devait lui arriver. Quant à Jemaa, mais quelle idée de demander un carton pour une faute de Debuchy ! Heureusement que monsieur Chapron veillait au grain...

Supporters rennais, cocus de service

Et dire - comme le soulignait justement Roudet - que ce type va tranquillement continuer à arbitrer des matchs de Ligue 1 avec le "palmarès" qui est le sien... A ce niveau d'incompétence, ça commence à frôler la grosse suspicion. Bref, passons avant que mon ironie ne se transforme en méchanceté, mais je comprends le désarroi des Lensois ce soir. Même si la victoire du LOSC est somme toute assez logique, la façon dont ça s'est passé a de quoi énerver.

Et Rennes alors ? En gagnant miraculeusement face à Sochaux, les Bretons sont désormais deuxièmes au classement mais là aussi, je comprends Frédéric Antonetti quand il dit que son effectif n'est pas suffisant pour jouer le haut de tableau. Effectivement, mi-août Rennes avait un bel effectif. Mais en ayant vendu Bangoura et Gyan avant la fin du mercato, la donne n'est plus la même puisqu'il n'y a plus qu'un seul attaquant de pointe de métier dans cette équipe avec Montaño. Résultat, ce soir les deux buts rennais ont été inscrits par deux défenseurs. Autant dire que ça ne se renouvellera pas toutes les semaines. Et les supporters rennais doivent avoir l'impression d'être un peu les cocus de service...

Et Nancy alors ? Ben comme d'hab' ! Toujours aussi nuls à domicile, toujours aussi brillants à l'extérieur. Avec un excellent Julien Féret, les hommes de Pablo Correa ont crucifié des Montpelliérains qu'ils avaient déjà battus à la Mosson l'an passé. Une belle énigme, cette équipe nancéienne... Dans un autre genre, Auxerre en est une belle aussi, d'énigme. Jean Fernandez le disait, mais nul besoin d'être grand clerc pour annoncer que la Ligue des Champions va coûter cher à l'AJA cette saison.

Pas le feu à la maison lyonnaise

Et même si ce n'est pas le genre de la maison d'investir pour acheter des mecs au dernier moment, j'avoue que je ne comprends pas le manque d'ambition du club après la qualif' face au Zénith. On ne leur demandait pas de faire venir Cristiano Ronaldo ou Messi, mais peut-être de faire mieux que laisser partir Kitambala (qui claque déjà avec Lorient) et prendre Sammaritano, un bon joueur de Ligue 2. Quand on a la chance de jouer la LDC une fois tous les 10 ans, ça mérite un petit effort je trouve...

Et puis je guettais les deux "opérations rédemption" de la soirée. La première avait lieu dans un Parc à moitié vide, où Paris s'est évité une grosse crise de nerfs en profitant de la faiblesse abyssale d'Arles-Avignon. Et encore : avec un peu plus de (choisissez la bonne mention) réussite/concentration/talent, le PSG aurait pu en coller une petite dizaine à une équipe arlo-avignonnaise (?) qui s'enfonce de plus en plus profondément dans le ridicule. Chaque semaine, je me dis "tiens, encore deux nouveaux qui n'étaient pas là la semaine dernière..." Autant Grenoble a souvent manqué de réussite la saison passée, autant à l'ACA, il n'y a rien...

La seconde devait se dérouler à Gerland, où Puel avait sorti la grosse artillerie pour battre Valenciennes. L'OL a sorti un match plus que correct dans le contenu, en ouvrant le score et en se créant quelques belles occases. Mais un seul coup de pied arrêté, sur lequel Lloris ne sort pas et Gonalons se fait devancer par Bong, a ruiné les espoirs lyonnais. Maintenant, il n'y a pas encore le feu dans la maison lyonnaise, même si Gerland recommence à chanter "Puel démission". Et j'aurais même tendance à appuyer le discours rassurant de Jean-Michel Aulas. Quand Gourcuff - plutôt bon ce soir - sera parfaitement intégré, quand Bastos sera en forme et que Lisandro aura perdu les quatre ou cinq kilos qui plombent sa silhouette, on en reparlera.

A demain soir, après le "Débrief"...

@ Pierrot

_________________
avatar
Lizarazu69
Modérateur global
Modérateur global

Masculin
Nombre de messages : 13085
Age : 58
Localisation : Alsace
Joueur préféré : Lizarazu
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lizarazu68.skyrock.com/profil/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par omzebest13 le Dim 12 Sep - 15:50

Je partage à 100% son avis, surtout pour Auxerre malheureusement.

_________________
avatar
omzebest13
Webmaster
Webmaster

Féminin
Nombre de messages : 26976
Age : 27
Localisation : 89
Equipe préférée : Olympique de Marseille
Joueur préféré : Cheyrou
Date d'inscription : 20/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://omzebest13.skyblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Rafton52 le Ven 22 Oct - 0:45

" Pierre Menès est un homme qui a soutenu Domenech, qui a enfoncé, découpé Malouda, qui a dit que Deschamps était mauvais, qui a parlé de Tigana comme d'un coach dépassé, et surtout qui a déclaré que Mourinho insultait le football. Donc là je crois qu'on est en présence d'une personne qui ne se trompe jamais " @Luis Fernandez

_________________



avatar
Rafton52
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Masculin
Nombre de messages : 3401
Age : 27
Localisation : V€rT-Bo!$
Date d'inscription : 31/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Goto le Ven 22 Oct - 20:32

Moi je le supporte plus Ménès, il me saoule trop à dire un jour un truc et le lendemain totalement l'inverse et clasher à chaque match les arbitres.. Ok c'est son taffe, mais s'il veut voir moins d'erreur, qu'il ferme sa grande bouche et qu'il les laisse taffer en silence.
avatar
Goto
Webmaster
Webmaster

Masculin
Nombre de messages : 23179
Age : 25
Localisation : Brest (29)
Equipe préférée : S.Brestois
Date d'inscription : 11/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://football-cummunity.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par 26Mai1993 le Ven 22 Oct - 21:55

Je suis pareil. Autant, à 100% Foot, il était un bon consultant mais maintenant, c'st le gros beauf de base avec des blagues que seul ceux autour de la table et le public comprennent (j'espère que l'on ne leur fait pas signe de rire).

C'est l'image des Guignols maintenant.

_________________





avatar
26Mai1993
Légende du Football
Légende du Football

Masculin
Nombre de messages : 6077
Age : 31
Localisation : Au coeur du Stade Vélodrome !!
Equipe préférée : O.M
Joueur préféré : Magic Cris Waddle, Maradona, JPP, Didier Drogba, Basile Boli, Ravanelli ....
Date d'inscription : 28/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pierre Ménès] Le topic à "Pierrot le Foot"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum